Je déménage à Fter

jeudi 07 février 2008 +

Cela fait des années que j’en parle et, malgré une mise en route avortée en 2003, j’ai conservé le goût de la vie dans un environnement qui convient mieux à mes besoins de ressourcement. J’ai donc déménagé dans un hameau nommé Fter. À vos jeux de mots.

Cinq ans après ma tentative d‘évasion vers Rochefort, suivant les traces de David (Dave Diving System), de Muriel & Thierry, je remets un couvert. Pour de bon cette fois.

Un déménagement haut en couleur

Devant telle aventure, j’ai accepté l’aide de Loïc et Choukri. Loïc m’avait demandé d’adhérer à une proposition de sa part, un contrat moral d’efficacité : 1 ° une préparation impeccable et 2 ° une limitation des déménageurs à trois personnes. J’ai accepté le contrat.

Néanmoins un grand merci à ceux qui m’ont proposé leur aide et à ceux que je n’ai pas contactés (clause d’exclusivité et de non-concurrence from Loïc oblige) et qui, de toute évidence, auraient accepté de m’aider.

Le déménagement fin janvier 2008
Ma vie entière dans une remorque !

Choukri et Loïc
Choukri et Loïc se tapent la vedette.

Merci à ceux qui m’ont toujours soutenu dans ce projet.

Déménagement pour février/mars

À cause d‘évènements imprévus, j’ai avancé mon déménagement à la fin du mois de janvier. Ce qui arrangeait Lysiane, la voisine du troisième étage intéressée par la reprise de mon appartement.

Pourquoi Fter ?

Une série de bonnes raisons m’ont guidé à faire ce choix :

  • un lieu hors du commun, beau et apaisant ;
  • la maison est atypique et entourée de fleurs, le potager est une promesse de relaxation hebdomadaire ;
  • hameau de 24 habitants qui s’entendent bien, avec une vie sociale ;
  • la proximité du train à Dinant (12 km) ;
  • la proximité de grandes villes (Namur, Charleroi) et d’autres plus petites (Philippeville, Beauraing, Dinant, Marche, Rochefort) ;
  • l’implantation près des massifs d’escalade (Freyr à moins de 10 km à vol d’oiseau), près de grottes (premier chantoir à 1100m de la maison);
  • maison en pierre du pays, un superbe potentiel à étendre ;
  • la possibilité concrète de réellement réduire mon empreinte écologique ;
  • la proximité d’amis ;
  • la faible quantité de pollution électromagnétique (GSM, ligne haute tension, pas de wifi);
  • 115 km de Bruxelles, 1 h par la Charlemagne ;

Ma maison à Fter
La maison par un beau matin bien froid.

Vue sur mon jardin.
Je ne me lasse pas de cette vue sur le vallon, c’est toujours splendide.

La foudre est impliquée dans cette histoire

Et puis il y a le coup de foudre tout en douceur pour le lieu situé dans un cadre historique exceptionnel. La voie romaine Bavay — Treves passe sur les hauteurs de Fter et le coin regorge de sites archéologiques, châteaux et abbayes.

Localisation de Fter

Fter est un hameau entouré de forêts situé sur la commune de Onhaye (après la fusion de 1981), de l’ancienne commune de Serville.

Fter en quelques images

Quelques images pour situer l’environnement immédiat du hameau. J’adore cette sensation de vivre juste au contact du ciel et de la terre.

Fter dans la lumière du soir.
Fter dans la lumière du soir.

Autour de Fter.
En fin d’après-midi, la lumière d’hiver est incomparable sur ces collines.

On se croirait dans certains vallons de Bourgogne…
Il y a des coins qui me font parfois penser à la Bourgogne.

Notes / ressources

Bien évidemment, un changement de vie est fait de concessions et de patience. Or la patience ce n’est pas toujours mon fort.

J’attends donc la visite de l‘électricien pour une remise aux normes de l’installation, j’attends aussi l’arrivée du téléphone et d’internet (Dieu que c’est long, la demande est en route depuis 4 semaines et le gars de Belgacom passe dans deux semaines et demie). Vendredi 22 je vois un spécialiste pour envisager l’installation d’un poêle de masse.

En attendant, je me chauffe au LPG via un convecteur. Il fait en général 16 C ° dans le salon de jour et 5 à 6 C ° dans la chambre la nuit. Je dors super bien sous mes deux couettes et ma couverture, croyez-moi !

Ma nouvelle adresse se trouve à la page contact.